Ville hybride Origines : épisode 4 Olivier Marcouyoux (Clinamen)

Ville hybride Origines : épisode 4 Olivier Marcouyoux (Clinamen)

Pour son cinquième anniversaire, Ville hybride retrace ses débuts à travers un feuilleton : Ville hybride Origines. Un peu sur le mode de la BD Special Strange Origins. Ville hybride s’est constituée sur les principes de l’échange et du partage… entre les personnes, les lieux, les projets, d’horizons très hétérogènes. Episode 4 : Olivier Marcouyoux (Clinamen).

Je rencontre Olivier Marcouyoux au 6b à Saint-Denis à l’été 2012, lors d’une Agora de la Fabrique à Rêves (sorte de « nuit debout » des banlieues avant l’heure). Olivier est un grand type, la trentaine, tout maigre, aux yeux clairs. Il est ancien élève de l’école de paysage de Versailles. Il a créé Clinamen pour contribuer à la réinsertion de pratiques paysannes en ville. Il réside avec ses animaux, principalement des moutons, dans les dents creuses urbaines (la chaufferie de Saint-Denis, le parc du château de Saint-Germain-en-Laye…). Séduit par son initiative, je décide de lui donner un coup de pouce pour développer son activité. Je le présente à Annie Sellem (Université de Villetaneuse) pour créer une bergerie sur les terrains de la fac. Lors de la première visite, le Président de l’université est immédiatement séduit par l’idée. Aujourd’hui le projet a évolué. Il s’est transformé et a donné naissance à la création d’un verger et de vignes.

Je l’invite également lors d’une édition du Club Ville hybride-Grand Paris en septembre 2012, pour nous faire part de son expérience (avec Julien Beller, 6b et Nicolas Bard, ICI Montreuil) ; et nous organisons en 2013 la transhumance urbaine de moutons à La Courneuve, dans le cadre de « la Grande ville 24H chrono ».

Olivier est une personne particulièrement attachante. Un côté doux dingue qui va au bout de ses idées.

Categories:

acteur culturel, agriculture urbaine, ville hybride origines