• madeinmontreuil 016
  • madeinmontreuil 023
  • Vhyb_Durfour_16oct2012_65
  • Vhyb_Durfour_16oct2012_07
  • Vhyb_Durfour_16oct2012_01

Ville hybride origines : épisode 5 Nicolas Bard (ICI Montreuil)

Pour son cinquième anniversaire, Ville hybride retrace ses débuts à travers un feuilleton : Ville hybride Origines. Un peu sur le mode de la BD Special Strange Origins. Ville hybride s’est constituée sur les principes de l’échange et du partage… entre les personnes, les lieux, les projets, d’horizons très hétérogènes. Episode 5 : Nicolas Bard (ICI Montreuil).

Nous sommes en septembre 2011. Lors d’une réunion rue Montorgueil dans une antenne locale de la Ville de Paris, sur le thème de l’économie sociale et solidaire, je rencontre pour la première fois Nicolas Bard. Il y a également Thérèse Clerc, la fondatrice des Babayagas à Montreuil (qui est décédée en février 2016). Nicolas n’est pas du genre à la ramener pour rien. Plutôt taiseux, il ne s’exprime que pour exprimer des convictions qui lui tiennent à coeur. Ancien publicitaire, il fait partie de cette génération qui a bien connu l’économie classique, d’avant la première bulle internet. Mais il ne s’y reconnait plus.  Nicolas est en plein montage de son creative space. Lui et sa compagne font émerger le modèle des Makers bien avant l’heure : il a identifié une ancienne friche industrielle à Montreuil pour permettre au tissu d’entrepreneurs créatifs d’y trouver un lieu abordable pour créer, travailler et exposer, tout en mutualisant espaces et machines. Depuis ce jour, nos chemins n’ont cessé de se croiser. Nicolas passe par des moments difficiles pour lancer ICI Montreuil. Mais il est tenace. Il s’accroche. La reconnaissance dont il bénéficie aujourd’hui est le résultat d’un travail acharné et d’une vision avant-gardiste. Nous nous voyons régulièrement. En octobre 2012 j’organise une édition du Club Ville hybride-Grand Paris dans un ICI Montreuil en pleine construction (et une seconde en janvier 2016, un mois après le lancement de l’Arc de l’innovation ICI même). Et régulièrement nous évoquons des projets potentiels à monter ensemble. Jusqu’au déclic en février 2016…

Nicolas est le pure entrepeneur qui prend des risques, qu’il compense par une bonne dose de réalisme et d’huile de coude. Un produit de son éducation, avec un côté assez terrien, et du sens de la débrouille et de la créativité issu de Montreuil.

Categories:

nouvelles centralités du Grand Paris, ville hybride origines