• 54
  • 38
  • 49

« Tour à vélo de celles et ceux qui font l’agriculture urbaine dans le Grand Paris ». Urbex by Ville hybride. Le Grand Paris est à nous ! 19 octobre 2020

« Voyageur. Il n’y a pas de chemin. Le chemin se fait en marchant« . Antonio Machado

D’où vient la nourriture que nous mangeons ? Comment est-elle produite, transportée ? Par qui ?

Que sont devenues des usines qui abritaient des milliers d’ouvriers ?

Pourquoi les logements sont-ils si chers ?

Pourquoi est-ce si compliqué de réduire la pollution en ville, dans la Marne, dans la Seine et dans les cours d’eau en général ?

Comment nous déplacerons nous demain ? à quoi ressembleront nos gares et nos routes ?

Comment les élus s’organisent-ils pour résoudre tous ces enjeux ?

C’est pour mettre en perspective toutes ces questions que Ville hybride a décidé de lancer « Urbex by Ville hybride. Le Grand Paris est à nous ! ». Des explorations urbaines thématiques (agriculture urbaine, artisanat et industrie d’excellence, architectures atypiques, mobilités…), à pied et à vélo, dans le Grand Paris et l’Ile de France, pour partager ensemble des expériences communes.

Droit de reproduction des photos mentionner © Ville hybride

A vélo, Ville hybride propose de vous faire découvrir l’agriculture urbaine du Grand Paris, avec ceux qui la font.

Date : lundi 19 octobre 2020 (10h-17h)

RDV à 10h à la sortie de la gare SNCF de Deuil Montmagny (Transilien ligne H, au départ de gare du Nord, Direction Luzarches ; durée 15mn).

Mode de déplacement : votre vélo (de site en site : de Deuil Montmagny à Montreuil ; environ 30 km ; entre 5 et 10km maxi par étape).

Inscription : ICI 

https://www.eventbrite.fr/e/billets-a-velo-decouvrez-les-lieux-de-lagriculture-urbaine-du-grand-paris-118488388961

Remise d’un casse-croûte gratuit pour le déjeuner (constitué d’aliments bio destinés à être jetés=>surplus).

Au programme : cinq lieux emblématiques de l’agriculture urbaine du Grand Paris + à la fin, un lieu pour se rafraichir et se restaurer :

-la ferme de la Butte Pinson à Montmagny : la ferme créée en 2014 par un personnage s’inscrit dans une démarche de développement durable et d’éducation populaire. Vaches, ânes, chèvres, poules et lapins s’y côtoient au milieu des espaces verts. La ferme est aussi et surtout un lieu de réinsertion.

-l’ilÔ à l’Ile-Saint-Denis : lilÔ a pour objet de montrer que l’agriculture urbaine est aussi possible sur d’anciens sites pollués. Aujourd’hui il abrite notamment des activités de compost, d’horticulture (à destination notamment des palaces parisiens) et d’initiatives citoyennes.

-le verger de l’Université de Villetaneuse : crée en 2013, il fut tout d’abord une bergerie, puis un verger, au cœur de l’université. Avec en toile de fond les grands ensembles. Ambiance hybride assurée.

-la prairie du Moulin Fayvon : en bordure du parc départemental Georges Valbon, le Moulin Fayvon est un point d’acupuncture urbain à l’origine de nombreuses initiatives artistiques. Il a notamment réalisé une prairie avec l’école du paysage de Versailles qui jouxtera la future gare du Grand Paris Express « La Courneuve six-routes ».

-les murs à pêches à Montreuil : enclave verte de plusieurs hectares dans le haut Montreuil, les murs à pêches sont un oasis de calme. Ils doivent leur nom à la culture de la pêche en espalier (encore visible). Le site est époutouflant.

-la maison Montreau à Montreuil : destination finale de notre parcours, située dans le parc Montreau à Montreuil, nous y serons accueillis avec des rafraichissements et quelques spécialités.

 

Categories:

urbex by ville hybride